Dans la même rubrique



Les problèmes respiratoires

Il s’agit principalement de la dyspnée qui est une sensation subjective de difficultés à la respiration : « oppression », « manque d’air », « essoufflement ».
Si la dyspnée vient de s’installer, il peut s’agir d’une urgence médicale ; n’hésitez pas à appeler un médecin.
Elle peut être évaluée selon la gêne qu’elle procure, ses conséquences sur la vie quotidienne (capacité à faire un effort, marche, alimentation, …), son intensité (mesurée par la fréquence respiratoire), les signes associés (encombrement, cyanose, données de l’auscultation, …) et sa cause éventuelle (évolution de la maladie, atteinte pulmonaire, atteinte cardiovasculaire, dysfonctionnement du diaphragme, complications thérapeutiques, origine neurologique, ….).

Elle est très souvent angoissante pour le patient et son entourage.

Que faire ?
• Parlez-en à votre médecin qui pourra vous conseiller et mettre un traitement en place
• Installez confortablement le patient en position demi-assise
• Veillez à ce que la chambre soit aérée, calme, ouverte avec une humidification suffisante
• Humidifier la bouche, le visage
• Rassurez le patient en maintenant une présence calme
• Des massages doux des mains, du visage, du dos ou du thorax peuvent être apaisants

Contact

Contact par adresse électronique
contact@coordination-normande-soins-palliatifs.fr

Contact par voie postale

CNSP
CHU Charle Nicolle
Service USP
37 Boulevard Gambetta
76038 ROUEN

Congrès de la SFAP 2021

Congrès annuel de la SFAP Le congrès annuel de la SFAP, initialement prévu en Mai 2021 est reporté au mois de Septembre 2021, semaine 38. Le programme définitif reste à définir en fonction de la (...)
En savoir plus...


 Découvrir toute notre actualité

Mentions legales - Plan du site - Lapilazuli création site vitrine pour entreprise et association